- Code de la route : test en ligne gratuit - permis de conduire - permis moto - ASR - BSR

Pseudo :
Mot de passe :

J'ai oublié mon mot de passe

Diapositive du jour :

diapositive de code de la route du jour
Cette camionnette est bien stationnée...

Réponse : Hors agglomération, tout véhicule en stationnement doit être placé autant que possible hors de la chaussée. Le véhicule est stationné entièrement sur l'accotement, il est bien stationné.

Suivez l'actualité d'Anuman sur :

La bourse au permis de conduire

La « Bourse au permis de conduire » :

Un élargissement de l’accès au dispositif de « bourse au permis de conduire » :


Dans le domaine des aides au financement du permis de conduire, les collectivités territoriales conjuguent leurs efforts à ceux de l’État pour répondre aux besoins d'insertion par la mobilité de leurs administrés.

Le principe du dispositif « bourse au permis de conduire » :

Elle repose sur un partenariat entre la collectivité concernée, le jeune, l’école de conduite, établi au moyen d’une convention dans laquelle le projet est défini.

La collectivité prend en charge une partie du coût de la formation du jeune en contrepartie d’une activité d’intérêt général (40 à 50 heures). Cette activité s’effectue dans une structure identifiée (association caritative généralement).

La collectivité s’engage à verser la « bourse au permis de conduire » directement à l’école de conduite. Celle-ci est choisie, si possible, sur la liste des écoles de conduite conventionnées au titre du dispositif du « permis à un euro par jour ».

Comment cela se passe concrètement pour le jeune ?

Un jeune de 18 ans, disposant de faibles ressources personnelles, a besoin de réunir la somme de 1 200 euros pour financer sa formation à la conduite, alors que le permis lui est nécessaire pour accéder à l’emploi qui lui a été proposé.

Il parvient à financer sa formation en vue de l’obtention du permis en faisant appel à trois sources de financement possibles. Par exemple :

- Un apport personnel de 200 euros.
- Une « bourse au permis de conduire » d’un montant de 400 euros, versée par sa commune en contrepartie de son action dans une association caritative.
- Un prêt « permis à un euro par jour » pour un montant de 600 euros (prêt sans intérêt remboursable en 20 mois).

Au-delà de l’intérêt au niveau financier, la « bourse au permis de conduire » présente un intérêt social majeur, car elle permet au jeune de se rendre utile à sa collectivité.