- Code de la route - L'examen théorique du permis de conduire

Pseudo :
Mot de passe :

J'ai oublié mon mot de passe

Diapositive du jour :

diapositive de code de la route du jour
Le barème de perte des points pour un permis probatoire est id...

Réponse : Le barème du permis à points est le même pour le permis probatoire que pour les autres permis.

Suivez l'actualité d'Anuman sur :

L'examen théorique du permis de conduire

Age requis pour passer les épreuves :

17 ans et demi  pour la théorie ; cet âge est ramené à 16 ans dans le cadre de l’apprentissage anticipée de la conduite.

Attention ! Il faut impérativement être titulaire de l'attestation scolaire de sécurité routière de deuxième niveau (ASSR 2) ou de l'attestation de sécurité routière (ASR) pour l'obtention des catégories A ou B du permis de conduire.

Chaque examen de code comprend 40 questions reproduisant des situations réelles sur route et portant sur tous les thèmes du code. Les questions enregistrées sont lues au moment où les images sont projetées. Vous devez choisir les bonnes réponses parmi celles qui sont proposées (4 au maximum par question) en vous servant d'une télécommande. Pour réussir l'épreuve, il faut obtenir au minimum 35 réponses justes.

Les candidats ayant obtenu un résultat favorable à l'épreuve théorique générale conservent le bénéfice de leur admissibilité pour cinq épreuves pratiques, à condition qu'un délai maximum de trois ans ne se soit pas écoulé depuis l'obtention de cette admissibilité.

Autrement dit : si vous n'avez pas réussi l'examen pratique au bout de trois ans, vous devrez donc repasser l'examen théorique; si vous ratez 5 fois l'épreuve pratique, vous devrez repasser l'examen théorique, même si la période de trois ans ne s'est pas encore écoulée.

Si vous avez passé depuis moins de 5 ans un permis comportant une épreuve théorique et une épreuve pratique, vous serez dispensé de repasser l'examen du code pour présenter un permis d'une autre catégorie.

 

Les conseils :
 
- Apprenez bien les règles du code sans bachoter sur les formulations de question uniquement. Ce qui compte, c’est de connaître la règle, pas une question type. Si vous connaissez le code, vous réussirez forcément à l’examen
 
- Essayez d’évacuer tout stress le jour J : c’est le premier facteur d’échec !
 
- Prenez le temps de bien lire la question et d’observer l’image : vous disposez de suffisamment de temps !
 
- Si vous êtes confronté à un type de question que vous n’avez jamais rencontré, dites-vous bien qu’il n’y pas de piège – et faites appel à votre bon sens (comme vous devrez le faire dans les situations réelles !)
 
- N’oubliez pas ce qu’on attend d’un conducteur : capacité à anticiper, prudence, réflexion, contrôle, respect des autres...et bien sûr des règles !