- Permis de conduire - L’assurance auto

Pseudo :
Mot de passe :

J'ai oublié mon mot de passe

Diapositive du jour :

diapositive de code de la route du jour
Je peux dépasser...

Réponse : La ligne pointillée à traits rapprochés remplace la ligne continue. Elle permet seulement de dépasser un véhicule roulant lentement et à condition que la visibilité le permette. Ce véhicule rentre chez lui et roule donc très lentement, je peux le dépasser.

Suivez l'actualité d'Anuman sur :

L’assurance auto

L’assurance “responsabilité civile” :

L'assurance “responsabilité civile” garantit l'indemnisation des dommages matériels et corporels causés à autrui par le conducteur de la voiture ou par ses passagers lors d'un accident. Elle est obligatoire pour tout automobiliste, et est par conséquent incluse dans tout contrat d'assurance automobile.

L’assurance auto “au tiers” et “tous risques” :


Tout conducteur doit, au minimum, être assuré pour les dommages corporels et matériels causés aux tiers par le véhicule assuré (art. 211-1 et 211-5 du Code des assurances). Cette assurance minimum obligatoire est appelée assurance “au tiers”.

Les assurances “tous risques” comportent des garanties plus étendues et couvrent notamment les dommages causés à votre voiture, quel qu'en soit le responsable, même si c'est le conducteur (sauf conduite en état d'ivresse), et même si le responsable n'est pas identifié (vandalisme, par exemple). L'assurance “tous risques” permet donc une meilleure indemnisation qu'une assurance “au tiers”.

Le Bonus/Malus (ou Coefficient de Réduction/Majoration) :

Obligatoire depuis 1976, le Bonus-Malus a pour effet d'adapter le montant de la prime/cotisation d'assurance au comportement du ou des conducteurs du véhicule assuré. Le Bonus/Malus s'applique à tous les véhicules de tourisme, camionnettes et motocycles de plus de 80 cm3. Tous les automobilistes ont donc un Bonus ou Malus.

Lorsque vous ne causez pas d'accident, vous bénéficiez d'un bonus et votre prime s'en trouve, normalement, diminuée ; en revanche, si vous provoquez un accident, vous serez pénalisé d'un malus et vous payerez une cotisation plus élevée.

Qu'est ce qu'un relevé d'information ?

C'est un document qui retrace le passé d'une personne en tant qu'assuré. Il contient les renseignements suivants :

- le ou les conducteurs habituels désignés,
- le nombre, la nature et la part de responsabilité des sinistres enregistrés,
- l'identité du conducteur responsable et enfin le Coefficient de Réduction-Majoration.

Le relevé d'informations couvre une période qui est variable selon les compagnies.

L'assureur est obligé de délivrer un relevé d'informations à un assuré quand il y a résiliation du contrat d'assurance auto.

Comment est calculée la prime d'assurance auto ?

De très nombreux facteurs influencent les tarifications que les compagnies d'assurance offrent à leurs clients. Chaque compagnie peut apprécier un même risque différemment. Ce profil est constitué  à partir de critères qui vous sont propres (âge, adresse, profession...), d'informations relatives à votre véhicule et à l'usage que vous en faites, et tient compte de vos antécédents en terme de sinistres.

Comment bien remplir un constat ?


Un constat amiable est un document irrévocable dès lors qu'il est signé par les parties concernées. Il est donc important de le remplir avec soin et surtout de ne pas le signer si vous contestez sa teneur.

Il y a ainsi 6 règles à respecter :

1 - Remplir le constat sur les lieux même du sinistre.
2 - Répondre impérativement à toutes les questions posées.
3 - Indiquer le nombre de cases remplies par chaque conducteur concerné.
4- Ne pas modifier votre exemplaire une fois que les feuilles sont séparées ou alors veiller à ce que l'autre conducteur fasse de même.
5 - Signer avec l'autre conducteur sur les lieux même de l'accident.
6 - En cas de désaccord sur un ou plusieurs points, l'indiquer sans ambiguïté avant de signer.